Ensemble Confluence | Artistes en résidence

Ensemble Confluence

Omar Abou Afach | Violon alto
Mélanie Bourassa | Clarinette en Bb
Antoine Bustros | Piano, composition, direction
Charlotte Layec | Clarinette basse
Khalil Moqadem | Oud
Naeem Shanwar | Kanoun

 

Art neuf artistes en résidences ensemble Confluence

 

Projet Allogamie

La résidence au centre Art neuf

Ayant pour objectif deux spectacles à saveurs culturelles différentes, l’ensemble Confluence se donne le défi de développer, en moins de quatre mois, deux programmes distincts qui seront présentés les 10 décembre 2022 et 20 janvier 2023 à la salle Paul-Buissonneau.

Durant les ateliers tenus à Art neuf, nous travaillons sur deux axes musicaux, culturellement éloignés mais appartenant à la même époque, que nous désirons concilier au sein d’un même groupe : le premier, occidental, autour de la musique d’Erik Satie et le second, moyen oriental du début du XXème siècle, explorant des pièces de Oum Kalthoum, Mohamed Abdel Wahab, Riyad El Sunbati et d’autres ; ainsi que la musique andalouse, qui trouve son origine dans la rencontre de deux mondes.

Le dessein que nous envisageons consiste non seulement à développer du matériel original  inédit pour les deux axes, mais aussi à fournir l’occasion aux membres de l’ensemble, qui sont d’origines culturelles diverses, d’échanger et de conjuguer leurs caractéristiques musicales respectives. Nous souhaitons créer une plateforme qui favorise une alchimie musicale commune, qui combine les différences au lieu de les opposer et, ainsi, donner lieu à un espace de décloisonnement reflétant la mixité organique de notre ville et, plus largement, le contexte culturel mondial contemporain.

SATIE REDUX

Ce premier axe portera principalement sur l’extrapolation d’une série de pièces de l’énigmatique compositeur français Erik Satie. Nous avons paré les trois gymnopédies et les sept gnossiennes au programme d’un habillage inédit. Avec la double volonté de sauver ces œuvres notoires de la banalité et dans un esprit de récupération, inspirés du compositeur  Max Richter et de l’artiste Cornelia Parker, nous avons transformé ces pièces pour les enchâsser dans un environnement musical nouveau qui en respecte l’esprit tout en renouvelant leurs portées.

Comme le plain-chant, avec son catalogue de mélodies grégoriennes qui ont été augmentées polyphoniquement par nombre de compositeurs, nous avons composé avec les pièces remarquables d’Erik Satie dans une instrumentation hybride.

Ce programme, présenté le 10 décembre, 20h30 à la salle Paul-Buissonneau, sera complété  par des compositions originales et revisitées d’Antoine Bustros.

Entrée gratuite !

 

  Art neuf artistes en résidence Ensemble Confluence